16 octobre 2012

Poêlée de cèpes au thym

 

1271

Nous sommes cernés par des hordes de râleurs. C’est l’automne, il pleut et la température chute. C’est comme Noël, chaque année on nous fait le coup et il y en a encore que ça étonne et qui chipotent. Quand je vois les feuilles tomber qui vont nourrir la terre pour le printemps, certains voient un bête truc au sol, qui glisse de surcroit ! Il en va de même avec la pluie, qui mouille et le vent, qui souffle.

Eh bien figurez-vous que cette vilaine saison a le toupet de nous offrir pommes, poires, châtaignes, courges et champignons, et parmi ceux-là le cèpe. Comme chaque année j’étais parti pour te les cuisiner avec du persil et de l’ail haché, et là pouf surprise j’ai atteint l’éveil. Le persil, ça emporte, je mettais trop d’ail. Il suffit d’une gousse écrasée avec le plat du couteau, un beau morceau de beurre et un peu de thym frais.

Et là autant vous dire que ça envoie du bois ! C’est simple efficace, le plus chiant est de nettoyer les pieds de champignons. Alors au boulot. Je suis d'autant plus content que le thym était un pur hasard et fut donc très surpris (agréablement), lors de la dégustation.

Nb : on s’est bouloté ça en plat principal le soir, mais les foufous de la digestion peuvent très bien les servir en accompagnement d’une côte de porc du Limousin (le cul noir) ou de veau et d’un chouïa de jus de veau. Enfin, un enfant sur deux à la maison a aimé. J’ai lapidé l’autre au petit-suisse !

Difficulté : facile préparation : 10 min  n cuisson : 5 min
Pour 2 personnes

  • 500 g petits cèpes
  • 1 gousse d’ail
  • 40 g de beurre
  • 5 branches de thym frais ou ½  c. c. de thym séché
  • 10 g de noisettes
  1. Essuyer les chapeaux des cèpes puis couper la base puis les brosser. Couper les champignons en deux, faire de même avec noisettes. Écraser l’ail dans sa peau  avec le plat d’un couteau.
  2. Préparer une grande poêle ou deux moyennes (pour éviter une chute de température et assurer un minimum d’espace entre chaque cèpe, sinon les champignons ne grilleront pas et vont rendre leur eau). Fondre le beurre à feu moyen moyen/vif (il doit mousser), ajouter l’ail, le thym et les champignons pour 4 à 5 min de cuisson. Retourner les champignons à mi-cuisson, ajouter les noisettes.
  3. Saler, poivrer, dire c’est prêt. Froncer les sourcils si tout le monde n’est pas au garde à vous devant son assiette.

Posté par Lamarande à 12:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Poêlée de cèpes au thym

    Un régal aussi dans nos assiettes en ce moment. Je notes avec gourmandise l'ajout des noisettes. Miam!!!

    Posté par midi cuisine, 16 octobre 2012 à 17:18
  • J'essayerai bien avec des châtaignes, il faut juste attendre un petit peu qu'elles arrivent sur les étals !

    Posté par Loïc, 16 octobre 2012 à 17:27
  • Ohhhhh et moi j'aime tellement l'automne... En plus, je ne veux pas faire ma chauvine, mais avec les hivers que vous avez en France, y'a pas de quoi en faire un plat (ici, il y a de la neige et il fait assez souvent -15 à -25 C)... j'adore les ingrédients d'automnes, c'est en fait ma saison culinaire parfaite... Si seulement je pouvais mettre la main sur des cèpes, qu'est-ce que je serais heureuse!

    Posté par Kim, 16 octobre 2012 à 22:56
  • j'adore les cèpes !! tout simple poelés, un vrai délice !!

    Posté par barbara, 17 octobre 2012 à 07:54
  • seulement 5 ingrédients, et non des moindres, pour une recette d'enfer ! qui dit mieux ?

    Posté par Goût et BaGoût, 17 octobre 2012 à 17:04
  • tu ne fais pas rendre l'eau des cèpes? eh ben, Michel le fais toujours et après il les grillent...

    Posté par louise Blais, 23 octobre 2012 à 04:57
  • Si tu mets suffisamment de beurre sur un feu constant type induction, cette étape peut être évitée.

    Posté par Loïc, 23 octobre 2012 à 10:25
Poster un commentaire