09 janvier 2012

Raviolis aux navets du Pardailhan, speck et canneberges

Vite, vite, vite, le navet du Pardhailan se récolte jusqu'en février. C'est le moment de se dépêcher, d'autant plus que ce produit saura réconcilier certains d'entre vous avec le navet. En effet, celui-ci est plus doux et moins piquant (quoiqu'un navet qui pique trop a manqué d'eau, ce n'est donc pas sa faute. Nan !) que son homologue commun. Ambiance Champs Élysées, dans sa robe noire, le voici, le voilà :

Photo 2478

Sa chair blanche s'oxyde très rapidement, aussi, pensez à le cuire rapidement ou à stopper le processus avec du vinaigre ou du citron. En salade avec un peu de miel, du cerfeuil, une c. c. d'huile de sésame et quelques suprêmes d'oranges, il donnera du corps et du croquant  à votre repas. Pour la version chaude, j'ai préféré en farcir des raviolis en donnant au plat une note hivernale (navet, viande fumée, canneberge) et forestière (jus de champignons).

 Photo 2531

Pour 4 personnes

Difficulté : moyen préparation : 45 min  repos : 30 min  (120 min c'est mieux) cuisson : 15 min

  • 300 g navet du Pardailhan
  • 100 de speck
  • 150 g de canneberges séchées (G. Detou)
  • 250 g de champignons de Paris (des vrais avec du sable au pied et une tête beige)
  • 300 g de farine
  • 3 œufs
  • 1 c. s. d’huile d’olive
  • 2 tiges de cerfeuil


Pâte à raviolis
Verser la farine dans une jatte, creuser un puits, y casser les œufs et les mélanger pour faire une omelette. Incorporer la farine en tournant. Travailler cette pâte 5 minutes puis la laisser reposer minimum 30 min (afin d’assurer sa solidité).


Farce
Éplucher les navets, les découper en cubes d’1 cm de côté et les cuire dans de l’eau bouillante 10 min. Égoutter puis réduire en purée. Couper le speck  en petits morceaux, manger les parties les plus dures qui risqueraient de crever les raviolis. Mélanger avec les navets. Confectionner les raviolis en déposant la farce et en collant les deux rubans de pâte au blanc d'oeuf ou réaliser les raviolis à l'emporte-pièces (c'est plus long).


Sauces
Émincer les champignons et les cuire 20 min à feu doux dans 40 cl d’eau. Les retirer puis réduire le jus obtenu pour en obtenir 15 cl.
Cuire les canneberges dans 2 fois leur volume d’eau à feu doux durant 20 min puis mixer.  Filtrer et réserver.


Je reviens dans 5 min mais reservez vous du vin
Réchauffer le jus de champignon et la purée de canneberges.
Cuire les raviolis dans l’eau bouillante durant 4 min.
Déposer une à deux cuillérées de jus de champignon (ou plus) et de purée de canneberges sur les raviolis, quelques copeaux de parmesan et des feuilles de cerfeuil.

Posté par Lamarande à 12:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Raviolis aux navets du Pardailhan, speck et canneberges

    tu sais bien le vendre ton navet

    Posté par afaurore, 09 janvier 2012 à 13:31
  • Ici, point de ce navet, mais je garde l'idée parce qu'ils ont l'air délicieux ces raviolis. Avec les canneberges, ça doit être fort intéressant!

    Posté par Kim, 09 janvier 2012 à 13:37
  • je ne connaissais pas ce navet

    Posté par Kalinka la chtie, 09 janvier 2012 à 13:54
  • Je ne suis pas en froid avec le navet mais j'avoue ne pas le cuisiner ... Grossiere erreur, je vais regarder de plus près si je vois le tien sur mes étals qui sont ma foi très riches a toutes périodes de l'année.
    Bises gourmandes et a bientôt.

    Posté par Laurence, 09 janvier 2012 à 19:48
  • Salut, comme d'habitude je fais un petit tour sur ton blog et je découvre un nouveau produit
    à essayer si j'arrive à en trouver près de chez moi

    Posté par Arnaud, 10 janvier 2012 à 17:53
  • Un navet à peau noire ! Décidément il me reste plein de choses à apprendre sur les légumes racines (et ça me plait).

    Posté par Mag à l'eau, 10 janvier 2012 à 21:36
Poster un commentaire