17 septembre 2011

Fumet de poisson

Recette sans photos parce que je n'y pense jamais et c'est inutile en l'espèce. Au grand amusement de ma compagne, je suis un dingue de bouillon, fumet, etc. J'en fait des réserves, je surgèle des os et arêtes pour plus tard. Tant et si bien que j'entend souvent des « Nannnnnnnnnn pas le bouillon de poule, c'est affreux ». Outre le fait que ça me permet de me poser ici en victime, c'est surtout essentiel à beaucoup de plats car sans prendre le dessus sur l'ingrédient principal, il le soutient.

Ne pas hésiter à en faire de grosses quantités, ça m'a sauvé plus d'une soirée pour faire un risotto où une soupe.

► Éviter de prendre des poisson fort en goût comme le maquereau ou la sardine qui donneraient trop de corps au bouillon ◄

  • 500 g d'arêtes de poissons
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 carottes (moyennes)
  • 1 oignon
  • 1 poireau
  • 1 branche de céleri
  • 1 bouquet garni
  • 1 gousse d'ail écrasée
  • 3 cm de gingembre
  • 2 cm de vanille
  1. Émincer les légumes.
  2. Faire revenir les arêtes et l'oignon dans un peu d'huile d'olive. Déglacer au vin blanc, laisser réduire puis ajouter tout ce qui reste et 2 l d'eau. Laisser popoter à feu doux durant 2 h (ça doit réduire de moitié). Filtrer et utiliser ou congeler.

Posté par Lamarande à 20:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Fumet de poisson

    Du gingembre! De la vanille! Excellent tout ça! Je teste pour le prochain fumet. Merci

    Posté par sophie, 18 septembre 2011 à 11:48
  • les bouillons et fumets maison, il n'y a rien de meilleur ! avec le gingembre et la vanille, ça doit être absolument divin !

    Posté par anneauxfourneaux, 19 septembre 2011 à 11:59
  • Une question trèèèès bête : les arêtes de poisson, ça s'achète où ? Non parce que si ça veut dire acheter des poissons entiers puis les vider et conserver leur mini-squelette, ça ne va pas être possible. J'ai été traumatisé par un Roche Baron au regard inquisiteur.
    Mais ton idée d'ajouter du gingembre et de la vanille pourrait presque me guérir.

    Posté par Tombouctou, 19 septembre 2011 à 13:20
  • Je les stocke mais tu peux demander à ton poissonnier de t'en garder 1 ou 2 heures avant de passer les récupérer.

    Posté par Loïc marande, 19 septembre 2011 à 14:55
  • J'adore quand tu te poses en victime... ;-D
    Outre les arêtes et les os, quelles sont les saveurs qui mijotent sous la cocotte de La Marande, on aimerait bien en savoir plus... :
    http://mistralzazou.blogspot.com/2011/09/le-jeu-des-saveurs-dis-moi-ce-que-tu.html
    Donc si le cœur t'en dit de nous en parler, on sera toutes ouïes... et salive.

    A bientôt
    bises

    Posté par zazazsu, 19 septembre 2011 à 16:15
  • Coucou c Baptiste. on a un point commun, à la maison, on est dingue aussi de fumets, ou de jus de roti, de bouillon de poule etc.
    Maman elle a un truc chouette : elle les congèles dans des sachets plastiques pour faire des glaçons. Comme ça, elle les fractionne facile quand elle en a besoin. Bizz et bonne journée

    Posté par Baptiste PIPOCA, 20 septembre 2011 à 12:21
  • rien de tel que de les faire maison !!
    bonne soirée
    herve lesateliersdhys

    Posté par herve, 20 septembre 2011 à 19:23
Poster un commentaire