27 juin 2011

On pense à des trucs frais

Bureau plein Sud sans la clim', ça requiert des méthodes ancestrales ninja pour conserver un semblant d'allure. Fraulein ZeBarn et moi-même tentons d'incarner l'élégance française en milieu extrême et aujourd'hui je sens qu'il va falloir un mental de cheval pour y arriver.

Ça n'a aucun rapport mais rubrique Bouquins coming soon number one.

Le vrai livre de la cuisine japonaise, (collectif ?), Chêne, septembre 2011. Un tel titre m'aurait fait fuir chez un autre éditeur mais je pense qu'on peut acheter les ouvrages des éditions du Chêne les yeux fermés et il y a sans doute des recettes froides :)

Toute la cuisine Chinoise, Ken Hom, La Martinière, octobre 2011. Ça tombe bien, à part Chine, saveurs du bout du monde, je n'ai rien de complet en la matière. Ils ont sûrement des plats frais.

Les bonnes soupes du monastère, frère Victor Antoine d'Avila Latourette, Marabout, novembre. Juste pour l'auteur et en plus j'adore la soupe. Hmm, une soupe froide ?

Quand au reste, il fait trop chaud pour en parler aujourd'hui (plats d'automne). Cependant, saurez-vous répondre à cette question existentielle : à quelle sauce va-t-on être mangé cet hiver : après les macarons, les cupcakes, les calissons, les choux (superbe couverture à la limite du graffiti de l'ouvrage de C. Adam sur les éclairs) que nous prépare le grand complot du lobby éditorial culinaire ? Et surtout, est-ce que ce sera froid ? Avec une édition en coffret froid accompagnée de son livre de recettes froides, dans la nouvelle collection Blizzard (nan pas wow, les geek).

Posté par Lamarande à 14:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur On pense à des trucs frais

    Pour nous le 10 à Meschers, estuaire de la gironde tout près d'Oleron
    ile qui d'ailleurs est au programme des visites
    Voir tag cuisine caravane

    Posté par Arnaud, 27 juin 2011 à 21:02
  • le lobby éditorial culinaire ne répondra pas à la question existentielle, même sous la torture ;o)) Mais l'idée du coffret froid est top... malgré la soi-disant clim de nos bureaux, on meurt de chaud.

    Posté par anneauxfourneaux, 28 juin 2011 à 11:10
Poster un commentaire