12 mai 2011

Coques à la vietnamienne

Rhaa les coques, le fruit de mer le plus abordable après les moules. Comme ces dernières, elles se méritent car elles nécessitent un peu de préparation avant cuisson. Rien de méchant, mais il faut les acheter au moins deux heures avant de les cuire pour les vider de leur sable.

coques_vietnam_845

Difficulté : facile  préparation : 10 min repos : 2 heures cuisson : 5 min

Pour 4 personnes

Pour cette recette j'ai accompagné les coques de riz blanc. Consommées seules, il faut compter 1 kilo par personne.

  • 2 kg de coques
  • 1 tige ou 20 g de citronnelle surgelée (épiceries asiatiques)
  • 3 gousses d'ail
  • 1 citron vert
  • 3 échalotes
  • 4 c. s. de nuoc mam
  • 5 cm de curcuma ou 1 c. s. de curcuma en poudre (attention le curcuma tâche)
  • 1 bouquet de coriandre

► 2 heures avant de se mettre aux fourneaux, plonger les coques dans un grand volume d'eau très salée (comme de l'eau de mer). Brasser les coques de temps à autre pour permettre à tout le sable de sortir et renouveler l'eau au moins une fois. Toute coque ouverte ou brisée doit être jetée. ◄

 

  1. Émincer l'oignon, la citronnelle, l'ail et râper le curcuma. Ciseler la coriandre.
  2. Dans un grand faitout/cocotte faire sauter les oignons avec la citronnelle puis les réserver dans une assiette. 
  3. Faire sauter l'ail quelques secondes dans le faitout (il ne doit pas brunir sinon il devient amer) puis ajouter les oignons, la citronnelle, le curcuma et les coques. Mélanger puis couvrir 4/5 min à feu moyen, jusqu'à ce que les coques s'ouvrent (il reste toujours des petites rebelles qui restent fermées).
  4. Ajouter le nuoc mam et je jus du citron vert, tourner quelques instant puis parsemer de la coriandre ciselée. Ne pas consommer les coques fermées. Prendre une grande inspiration et servir dans un plat creux (pour conserver la chaleur et le bouillon).


Posté par Lamarande à 07:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Coques à la vietnamienne

    Superbe recette de coque sa me rapelle pleins de souvenirs de vacance, Bretagne, Normandie Charente Maritime etc etc ...
    Pour les orties, évite de les cueillir près d'un champs cultivé (pesticides) ou au bord d'une route, privilegie les champs en jachère.

    Posté par Arnaud, 12 mai 2011 à 20:53
  • Merci, je n'avais pas pensé à ça.

    Posté par Lamarande, 12 mai 2011 à 22:19
  • miam

    tout cela a l'air fort bon ! j'essaye ça cet été !!

    Posté par snoof le ouf, 13 mai 2011 à 13:56
Poster un commentaire